Ensemble de mockup

C'est une pute - Fatal Bazooka

Pochette d'album fictive
2019

"En déplaise aux puristes, la langue française demeure beaucoup trop machiste, rien n’a changé. Un gars c’est un jeune mec, et une garce c’est une pute. Un coureur c’est un joggeur et une coureuse c’est une pute. Un chauffeur il conduit l’bus et une chauffeuse c’est une pute. Un entraîneur c’est un coach sportif et une entraîneuse ben, c’est une pute..."
L’idée principale de cette chanson est de dénoncer que peu importe ses convictions, ses combats, dans la langue française une femme reste une pute.
Si la proportion du sigle est plus importante, l’attention se porte rapidement sur le «Pute». En effet, même si l’inscription d’une insulte ou d’un sigle est fréquent dans le paysage urbain, ici l’association des deux interpelle et donne encore plus d’impact. Le mot réaffirme la discrimination subit par les femmes et le sigle renforce la cible de l’insulte.
Les différents rouges permettent de différencier les deux éléments et de donner une chronologie. La couleur un peu délavé du sigle montre que c’est le «pute» qui a été rajouté, ce qui réaffirme la contradiction. Le sigle devient la base de l’insulte alors qu’il la combat.

Recto de la pochette